DEPLACEMENT DOMICILE-TRAVAIL (DT) DANS LA REGION DU GRAND CASABLANCA : APERÇU SUR LA STRUCTURE DES FLUX

DEPLACEMENT DOMICILE-TRAVAIL (DT) DANS LA REGION DU GRAND CASABLANCA : APERÇU SUR LA STRUCTURE DES FLUX


INTRODUCTION
Généralement, le traitement des déplacements Domicile-Travail (DT) implique une considération des rapports qui s’instaurent entre la localisation des systèmes de production et leur distribution dans l’espace, d’une part, et les flux de mobilité afférents dans un cadre géographique donné. C’est une manière de se demander, « par exemple, comment les anciennes structures résidentielles et les nouvelles vagues d’urbanisation s’ajustent à la décomposition souvent rapide du vieux tissu industriel urbain, et l’implantation de nouveaux types d’activités économiques »[1]. D’autre part, « on peut envisager de façon plus fine et plus intensive, mais à l’échelle plus restreinte de sous-populations particulières, les interdépendances entre le lieu de travail et le lieu d’habitation, entre les carrières professionnelles et les formes de mobilité »[2].

En effet, les déplacements Domicile-Travail (DT) représentaient en 1975 prés de 36% du total des déplacements contre 27,7% en 2004[3]. Ils se classent en 2ème position après les déplacements Domicile-Etudes (DE). L’importance de ces deux types de déplacements quotidiens suscite un intérêt particulier. D’ailleurs, les flux générés par les déplacements quotidiens nous renseignerons sur leur fréquence et leurs points de liaison qui ont certainement un impact sur l’espace. Il est clair que les déplacements quotidiens dans la Région du Grand Casablanca sont aussi façonnés par un espace en perpétuelle mutation. Pour ce faire, nous avons réalisé une enquête terrain qui s’est déroulée de telle sorte que les communes de la Région du Grand Casablanca soient représentées.


[1] GRAFMEYER, Y., (2006), Sociologie urbaine, Paris, Armand Colin, p. 68.
[2] Ibid, p. 68-69.
[3] Plan de déplacements urbains de la Région du Grand Casablanca, sous-mission 1-5, Diagnostic sectoriel des modes de transport, Wilaya de la Région du Grand Casablanca, mai 2005, p. 21.

télécharger l'article





هل أعجبك الموضوع قم بنشره ؟

انظمو معنا لصفحة الجغرافيا التطبيقية على الفايسبوك